[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > L > LOTUS PLAZA

The Floodlight Collective

LOTUS PLAZA

Kranky

samedi 21 février 2009, par Jeff Bugz

(2.5/5) Une vraie copie de Deerhunter, oui bien sur, la raison est simple : c’est l’un des guitaristes de Deerhunter ! Lockett Pundt devait s’ennuyer pendant la dernière tournée de son compatriote chanteur Bradford Cox et il a donc décidé de faire un tour en studio y enregistrer les premiers pas de son Lotus Plaza.

L’ambiant noisr-rock, space rock, de son groupe y est, le jeu de guitare ne trompe personne, mais cette fois, la voix est la sienne et non celle de Cox. Définitivement, un personnage moins charismatique, les chansons de Pundt n’arrivent pas au chef d’œuvre que peut produire son ami, que ce soit avec Deerhunter ou son projet solo Atlas Sound. Les atmosphères sombre et joyeuse se côtoient dans la musique de Lotus Plaza : parfois on y entend une mélodie Beach Boys-esque mais dans un style cosmique déjanté aux innombrables effets (Quicksand). On retrouve beaucoup de shoegaze dans la musique de Lotus Plaza : les voix en arrière-plan, la « reverberance » dans le tapis, les chants aériens, on y en perd même la mélodie, aussi subtile qu’elle puisse l’être par moments. Les influences sont très variées, puisque on y retrouve autant de vieilles musiques des années 60 que des extraits plus new wave 80.

C’est un premier exercice réussi mais timide et sans coup d’éclat. Notez que le compatriote Bradford fait la batterie sur l’un des morceaux et on croirait presque l’entendre parfois.

- Desc. : Noisy space pop
- R.S.V.A. : Atlas Sound, Beach House, A Place To Bury Strangers

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0