[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > L > LOST IN THE TREES

All Alone in an Empty House

LOST IN THE TREES

Anti

lundi 27 septembre 2010, par Éric Dumais

(4.5/5) La formation Lost in the Trees, originaire de Chapel Hill en Caroline du Nord, vient tout juste de signer un contrat avec l’étiquette Anti- (The Swell Season, Tom Waits, The Weakerthans) pour la parution de leur premier opus, l’intriguant et touchant All Alone in an Empty House. Cet ensemble de onze pièces rassemble un répertoire de mélodies sombres et intimistes, dont deux pièces classiques d’une beauté sonore renversante.

Ari Picker, l’auteur-compositeur-interprète à la tête du collectif Lost in the Trees, est le membre le plus actif du groupe. En effet, il s’est occupé à lui seul de la majeure partie de la composition des chansons, en plus de prendre le contrôle de la réalisation de l’album. Ce musicien au talent inouï est dans la course pour être l’un des plus grands multi-instrumentalistes de ce monde, aux côtés de Sufjan Stevens et de Tom Waits. La plus grande qualité de Lost in the Trees, c’est le talent avec lequel ils réussissent à agencer, au sein de leur musique folk-pop moderne, les éléments symphoniques dramatiques propres à la musique classique, afin d’inventer un petit joyau réellement séduisant.

L’opus All Alone in an Empty House est un véritable charme auditif. Les pièces sont intimistes (Ari Picker s’inspire des épisodes les plus sombres de sa famille), et les sujets, tantôt mélancoliques, tantôt plus joyeux, maintiennent une cadence sans cesse renouvelée. La pièce Walk Around the Lake, qui est présentement disponible gratuitement sur le magasin iTunes (pour le simple de la semaine), est définitivement la plage la plus touchante de l’album. La voix de Picker est juste assez émotive pour nous donner une série de frissons dans le dos, et l’orchestration (guitare acoustique, violon, violoncelle, percussions), d’une qualité et d’une maîtrise absolues. L’ensemble est magnifique et véritablement émouvant à entendre. À l’instar des autres pièces, les deux nouveautés, à savoir Mvt. I Sketch et Mvt. II Sketch, sont tout aussi charmantes, mais le fait qu’elles soient inspirées du répertoire classique apporte une touche définitivement enlevante. C’est du grand art musical !

- Desc. : Folk-pop moderne, classique
- R.S.V.A. : The Swell Season, The Frames, Damien Rice

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0