[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > L > LÓPEZ, FRANCISCO

TechnoCalyps

LÓPEZ, FRANCISCO

Alien8

vendredi 1er mai 2009, par Yannick Valiquette

(4/5) Qui de mieux que Francisco Lopez pour traduire en sons le documentaire de Frank Theys sur le controversé sujet du transhumanisme ? On s’imagine mal une meilleure combinaison. L’idée que l’évolution humaine se fasse progressivement supplanter par une technologie plus forte qu’elle est effectivement un sujet de travail en or pour le réputé artiste du field recording, et le résultat est fascinant.

Vu la nature sombre du sujet, la vision que se fait Lopez de TechnoCalyps est peut-être plus subtile qu’on ne pourrait l’imaginer au départ. L’aspect chaotique et inquiétant présenté par le documentaire se confond avec la stérilité silencieuse des sons industriels qu’on a peine à reconnaître, mais dont l’essence se laisse facilement deviner. Et c’est ce refus de prendre un raccourci sensoriel facile et bruyant pour nous faire ressentir le tumulte technologique qui fait tout le génie de Francisco Lopez. Le chaos est, dans le cas de TechnoCalyps, inanimé et silencieux plus souvent qu’autrement. Des espaces silencieux qui en disent long et qui laissent pénétrer des sonorités froides qu’on écoute avec attention, relevant le moindre détail comme si nous étions seuls dans un espace beaucoup trop vaste pour nous.

Faire le visionnement de TechnoCalyps peut être conseillé pour bien saisir le sujet sur lequel Francisco Lopez s’exprimait, mais il n’est toutefois pas nécessaire. La version audio de TechnoCalyps se suffit à elle-même, offrant une dimension que les mots ne sauraient atteindre.

- Desc. : Musique concrète, expérimental
- R.S.V.A. : Sébastien Cliche, John Duncan, Eric La Casa

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0