[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > L > LELOUP, JEAN

Mille Excuses Milady

LELOUP, JEAN

Grosse Boîte

mardi 19 mai 2009, par Jean-François Rioux

(3.5/5) La résurrection de Jean Leloup était attendue. Pas que le musicien nous promettait un miracle, mais nous le savions que lui-même ne tiendrait pas longtemps dans l’ombre de son vrai nom, Jean Leclerc. C’était même un secret de polichinelle ; l’artiste était depuis déjà un bon bout de temps en studio.

Mille excuses Milady commence en force avec La plus belle fille de la prison, une chanson un peu dans la lignée des La vie est laide, avec de belles mélodies et des refrains accrocheurs. La seconde pièce de cet album, de même calibre que la première, est une belle composition avec des textes uniques à Leloup. Old Lady Wolf est dans les cordes plus disco-funky-garage-blues de Leloup avec son côté parfois inégal et des textes moins touchants, moins personnels. Par la suite, on retrouve la chanson Morning. Encore une fois, Leloup se risque en anglais, idée que j’oublierais si j’étais à sa place. Sa capacité à manipuler la langue française ne devrait pas être mise à l’abandon pour la langue de Shakespeare.

La très intime Recommencer nous rapproche délicatement du musicien pour sentir sa mélancolie, suivie par un revirement soudain dans la pièce Célérats. Cette dernière revient avec la folie unique à Leloup qui peut autant devenir un personnage de BD qu’un poète jongleur de mots. Par la suite, on retrouve d’autres hauts et d’autres bas, ce qui démontre que l’album contient tout simplement trop de chansons, diminuant ainsi la qualité du disque. La longue et dernière composition nous ramène un peu plus à ce que Leloup a fait sous le nom de Jean Leclerc.

C’est un artiste, un poète, un acteur, un personnage. Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, Jean Leloup est un icône important de la culture musicale du Québec. Il est tout simplement unique, il ne fait rien à moitié et on lui doit pour cela une honnête admiration.

- Desc. : Folk-pop-rock-blues-garage-funky-disco
- R.S.V.A. : Jérôme Minière, Les Colocs, Pépé et sa guitare

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0