[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > L > LAND OF TALK

Some Are Lakes

LAND OF TALK

Secret City

vendredi 12 décembre 2008, par Nicolas Pelletier

(3/5) Difficile de ne pas penser aux Blonde Redhead en écoutant la frêle voix d’Elizabeth Powell (également guitariste) et le rock original de ses comparses Joe Yarmush (basse) et Eric Thibodeau (batterie). Leur rock est conçu des mêmes mélodies un peu décalées, un peu étranges (Yuppy Flu), et la rythmique est à la fois puissante, supportant des guitares effilochées, à la limite d’être fausses (Give Me Back My Heart Attack).

Land Of Talk, basés à Montréal, sont également capables de pondre d’excellents moments plus accrocheurs (dont la pièce titre Some Are Lakes), et s’essayent même du côté des petites ballades presque sirupeuses (It’s OK) ou de style folk agréable (Troubled, en clôture d’album, où se glissent quelques mots en français). Ces formats ne leur siéent toutefois pas aussi bien que l’énergique rock qui peuple leur premier album. Ils semblent beaucoup plus à l’aise lorsqu’ils atteignent un momentum énergique (Corner Phone) qui peut rappeler les Breeders. Powell montre également une facette plus personnelle sur Got A Call, un texte qui parle de son rejet d’un amant qu’elle aime pourtant. « Even if I could get you back, I won’t try / You weren’t all that good, but I loved you like you were mine », chante-elle au refrain, visiblement amère et déçue. En version remixée, cette chanson pourrait probablement devenir un tube dansant.

Powell, originaire de Guelph en Ontario, a fait partie de plusieurs groupes et projets musicaux avant de fonder Land of Talk avec des collègues étudiants de l’Université Concordia, Chris McCarron (maintenant avec The Dears) et Mark Wheaton. Après 2 EPs et des changements de personnel, elle enregistra ce premier long-jeu et le groupe partit en tournée avec Broken Social Scene. Somme toute, Land Of Talk nous fait passer un bon moment. Sans rien révolutionner, ils amènent leur touche personnelle au son indie rock typiquement new-yorkais.

- Desc. : Romantic indie rock
- R.S.V.A. : Blonde Redhead, Hot Springs, Breeders

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0