[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > L > LAC ESTION

XXIe Siècle

LAC ESTION

Poulet Neige

samedi 10 avril 2010, par Éric Dumais

(3.5/5) Originaires de Saint-Jean-Sur-Richelieu, lieu où l’on a vu naître des groupes aussi talentueux que Subb ou Capitaine Révolte, les cinq gars de la formation Lac Estion, à peine un an après la sortie d’Affranchi, sont déjà de retour avec leur deuxième effort, XXIe siècle.

C’est après avoir été découverts aux Francouvertes, aux Francofolies et au festival Coup de cœur francophone que le quintette, composé de PA, Simon King, Jo Crasse, Oli Laroche et Simon Brault (qui comprend trois membres du Roi Poisson), a réussi à percer le cœur des mélomanes québécois. Pour le moment, Lac Estion s’autoproduit sous la bannière Poulet Neige, en attendant d’avoir un meilleur financement et une équipe de production plus complète. Mais ce n’est qu’une histoire à suivre, car ils nous promettent déjà un troisième album pour l’année prochaine.

XXIe siècle est un deuxième effort beaucoup mieux assumé que EP (octobre 2008) et Affranchi (mars 2009). Le ton est plus dramatique, les thématiques, obscures, et les paroles, accrochez-vous bien, sont monstrueusement plus crues. Toé Pis Moé, la première pièce de l’album, est l’exemple parfait du « pétage de coches ultime ». Elle est crue, dure et agressive, mais en même temps, délicieusement enlevante. La voix de Simon King est juste assez éraillée et douce pour nous faire embarquer dans l’aventure jusqu’au bout, sauf qu’ironiquement, les paroles, elles, sont directes, même qu’elles semblent crachées avec mépris et écœurement. Et la finale, si elle pouvait nous décapiter sur place, ferait un travail d’enfer : « Une chance qu’ça prend un permis pour acheter un gun. Sinon j’m’en pognerais un tout de suite. J’frais un carnage, une grosse tuerie, j’commencerais par toé, j’finirais par moé ». Bien évidemment, si nous n’avions pas le sens de l’humour, nous les mettrions en état d’arrestation sans plus tarder, mais les cinq gars de Lac Estion ont l’air jeunes et bien sympathiques, alors laissons de côté la zizanie. Pour le reste, il y a un bon nombre de pièces qui valent franchement le détour, dont À L’abandon (qui offre paroles pessimistes et guitares rythmées), XXIe siècle (qui nous apprend que ce sont maintenant les filles qui pensent juste à fourrer), ou Cœur Wash (avec un rythme simplet qui nous fait balancer le bassin sans arrêt comme une danseuse hawaïenne sur un tableau de bord).

XXIe Siècle est un opus qui s’apprivoise lentement, mais qui deviendra, je vous l’assure, un de vos coups de cœur favoris en ce début de l’année 2010. Bonne écoute !

- Desc. : Pop-rock dramatique et minimaliste
- R.S.V.A. : Fred Fortin, Galaxie 500, Karkwa.

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0