[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > K > MATT KEATING

Tiltawhirl

MATT KEATING

Future Farmer

janvier 2004, par Nicolas Pelletier

Matt Keating a beaucoup de talent. Ça s’entend ! Écrire une chanson simple, touchante, pondre une mélodie accrocheuse, tout cela semble facile pour l’auteur de cet opus, son 4e en solo. Après avoir cheminé avec les Circle Sky jusqu’en 1989, il a publié 3 albums sur étiquette Alias. Matt Keating fait de la pop - de la bonne, de qualité - qui rappelle les airs de Matthew Sweet (« Man Overboard »). Il possède une voix parfaite pour la pop californienne : sensible (« Sunday Song » qui évoque vaguement Thom Yorke), aux accents folk (« As bas as it gets ») et assez standard pour plaire au grand public. Il lui manque peut-être un petit quelque chose qui le distinguerait de la masse des bons chanteurs pop-rock. Cela cause un certain ennui après quelques écoutes. Pas que « Tiltawhirl » soit mauvais, loin de là ! Mais c’est un album un peu trop ordinaire pour qu’on s’y attache vraiment.

Matt Keating nous pond pourtant de belles histoires (« Jacksonville » enregistrée très intimement) et d’excellents refrains (« Successful ») et devrait plaire à tous ceux qui recherchent un songwriter authentique, calme, talentueux. À son meilleur sous la pluie.

- Desc. : Popfolkrock
- R.S.V.A. : Matthew Sweet, Steven Emerson, Marc Déry

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0