[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > K > KISSAWAY TRAIL, THE

Sleep Mountain

KISSAWAY TRAIL, THE

Bella Union

samedi 7 août 2010, par Éric Dumais

(4.5/5) Le quintette danois The Kissaway Trail vient de lancer sur Bella Union les miettes de son deuxième élan créatif, l’excellent et surprenant Sleep Mountain. Rabaissé insidieusement par les armoires à glaces de chez Pitchfork, le célèbre magazine web américain, l’opus, malgré les dures épreuves, continue bon gré mal gré d’accumuler les bonnes critiques à son égard depuis sa parution le 20 avril dernier.

Le Danemark est un pays qui commence à peine à dévoiler les trésors qu’il recèle. En effet, ce cher voisin de la Suède, où la scène rock est depuis belle lurette l’un des marchés les plus prospères du pays, possède pourtant une scène indie-rock fort intéressante, qui n’attendait que l’occasion idéale, semble-t-il, pour se faire connaître du grand public. Désormais, si vous entendez parler de formations telles qu’Asteroid Galaxy Tour, Acoholic Faith Mission ou The Politics, c’est que les temps ont changé, et que le Danemark est enfin devenu un pays reconnu pour sa scène rock indépendante.

Le groupe The Kissaway Trail vient à peine de percer le cœur des mélomanes avec l’arrivée de cet opus rafraîchissant, que l’on nomme Sleep Mountain. Le premier effort du groupe, un disque au titre éponyme, était passé complètement inaperçu au tournant de l’année 2008. C’est presque comme s’il n’avait jamais existé. Et pourtant ! Néanmoins, le quintette a récidivé durement cette année avec un album brillant, aux mélodies très accrocheuses, et à l’orchestration plus solide que jamais. La chanson SDP ouvre l’opus avec une mélodie planante et un chant plus mature que jamais, sans oublier le riff de guitare merveilleusement bien maîtrisé, et le carillon, qui apporte une dimension légèrement plus profonde à la pièce. On reconnaît ici les influences fétiches de la formation, en passant par les Sunny Day Real Estate, Pixies, Sonic Youth ou Daniel Johnston. Vous apprécierez aussi l’atmosphère ouateuse de l’exquise Beat Your Heartbeat, qui nous plonge dans une ambiance un peu plus sombre qu’à l’accoutumée, mais ô combien confortable.

The Kissway Trail signe ici l’un des meilleurs albums indie-rock de l’année 2010. Je vous suggère fortement de jeter un œil sur leurs vidéoclips (SDP, Beat Your Heartbeat), que vous retrouverez à l’adresse suivante : http://www.myspace.com/thekissawaytrail.

- Desc. : Indie-rock
- R.S.V.A. : Arcade Fire, Doves, The Mary Onettes

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0