[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > K > KILLS, THE

Midnight Boom

KILLS, THE

Domino

mercredi 29 octobre 2008, par Jean-François Rioux

(4/5) Oubliez les vieux disques des Kills puisque le nouvel album fait peau neuve pour le duo. Probablement fatigué de tourner en rond avec leur musique, VV (Alison Mosshart) et Hotel (Jamie Hince) se sont ravigotés d’une potion magique pour finalement prendre leur pied à créer une pop sale colorée et amusante. Le groupe semble vraiment avoir du plaisir sur chacune des compositions qui se retrouvent sur Midnight Boom, une folie sexy explosive !

Pourtant, les premières secondes de l’album commencent plutôt mal : on y entend une musique composée à l’aide d’échantillonnages de tonalités de téléphone, mais plus le rythme embarque, plus la pièce se construit avec ses guitares à la Jon Spencer Blues Explosion. Les voix des deux musiciens, quelque part entre le chant, le rap et le « spoken word », n’amènent rien de nouveau, mais les mélodies sont entraînantes et encore mieux quand ils chantent vraiment.

Dès le second morceau, vous y retrouverez un autre style d’influences. Cette fois-ci, on sent très fort le ESG sur Cheap And Cheerful avec son gros groove de basse. Sur Tape Song et Hook And Line, on y découvre une chanteuse plus émotive, un peu comme sait le faire celle des Yeah Yeah Yeah’s ou PJ Harvey. Le tout se calme une fois rendu à Black Balloon, une ballade langoureuse et mélodique pour reprendre son rythme à la plage suivante.

Les influences sont nombreuses, mais malgré tout, l’originalité est de mise sur ce nouvel album. Le groupe se transforme, risque et s’éclate sur les douze pièces du disque. Plusieurs tubes sont sur cette galette qui va convertir beaucoup plus de gens à leur musique, c’est garanti !

- Desc. : Pop éclatée multi références
- R.S.V.A. : Beck, Boss Hog, White Stripes

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0