[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > J > WILL JOHNSON

Vultures Await

WILL JOHNSON

Misra

mercredi 19 janvier 2005, par Nicolas Pelletier

Ce prolifique auteur-compositeur-interprète (il en serait à plus de 200 chansons publiées avec ses différents projets de groupes) a la capacité d’épouser différents genres, d’aller chercher l’âme de certaines de ses évidentes influences. Dès les premiers sons de Catherine Dupree, on ne peut s’empêcher de s’étonner de la ressemblance de sa voix à celle de Tom Waits, bien que le ton de la chanson donne plus dans le Neil Young, époque After the Gold Rush. On y devine aussi le Jealous Guy de John Lennon, caché sous le Just to know what you’ve been dreaming, sans aller jusqu’au plagiat.

Toutefois, on demeure dans l’univers de Will Johnson et non des artistes susnommés. Il est assez évident qu’on a affaire à un auteur de haut niveau, dont la sensibilité se traduit bien au piano comme à la guitare. Alors que ses deux autres projets, Centro-matic et South San Gabriel, sont des projets de rock en groupe, ses albums solos sont plus intimes, s’accompagnant généralement lui-même très simplement. Intense.

- Desc. : Folk americana douloureux
- R.S.V.A. : Tom Waits, Neil Young, Radiogram

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0