[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > J > THE JEALOUS GIRLFRIENDS

S/T (3/5)

THE JEALOUS GIRLFRIENDS

(Last Gang)

lundi 12 mai 2008, par Nicolas Pelletier

Ce quatuor de Brooklyn, NY, nous offre avec ce premier album un rock bipolaire. Les JG alternent entre rock grunge avec guitares assez coriaces (How Now à la sauce Interpol) et chansons plus vaporeuses qui ressemblent à une rencontre Mazzy Star / Neko Case (la douce Roboxulla ou Secret Identity , en début d’album). Le principal pôle d’intérêt de ce groupe est le fait qu’ils peuvent compter sur deux chanteurs compétents. Les plus énergiques morceaux sont généralement menés par le guitariste Josh Abbott (la très « cool » The Pink Wig to My Salieri) alors que les plus doux sont interprétés par Mlle Holly Miranda, aussi guitariste et claviériste. Impossible de ne pas penser aux fameux Delgados. Les JG en sont peut-être une version moins pop. La magie opère vraiment lorsque les cordes vocales des deux leaders s’entremêlent et que l’une devient l’ombre de l’autre (I Quit, menée par lui, soutenue par elle). Excellent premier album pour cette jeune formation dont les seuls aspects à travailler sont peut-être les mélodies, jamais exceptionnelles, et l’originalité au niveau arrangements. Les guitares sonnent comme tellement d’autres groupes que cela les fait retomber dans un moule sans intérêt. Au Divan Orange le 1er juin prochain avec Sea Wolf.
- Desc. : Indie rock guitarisé
- R.S.V.A. : Delgados, The Organ, Rilo Kiley

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0