[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > J > JOY FORMIDABLE, THE

A Balloon Called Moaning

JOY FORMIDABLE, THE

Black Bell

lundi 20 septembre 2010, par Éric Dumais

(4/5) Voici un groupe au potentiel faramineux qui risque de rester graver dans nos mémoires pendant bien longtemps : The Joy Formidable. Ce trio, originaire de Whales, au Royaume-Uni, vient de faire paraître leur premier maxi, A Balloon Called Moaning, quelques mois à peine après la sortie de leur premier single, où l’on retrouvait les deux excellents tubes Cradle et Austere. Déjà fort en demande, les Joy Formidable ont joué dans plusieurs salles en Angleterre à guichet fermé, en plus de côtoyer des artistes de renom pendant leurs tournées nord-américaines et européennes.

La formation The Joy Formidable, en effet, a eu la chance de rouler sa bosse en compagnie de groupes tels qu’Editors, Passion Pit et The Temper Trap. Mais ce qui a été l’élément déclencheur de cette ascension si rapide, c’est lorsqu’ils ont proposé au public de télécharger gratuitement leur maxi par l’intermédiaire du site britannique NME, et ce, seulement quelques jours avant la sortie officielle du disque. À ce jour, The Joy Formidable est le premier groupe à figurer sur la jeune étiquette Black Bell, en plus d’avoir fait quelques apparitions à la BBC Radio 1 et 2 et à la NME Radio, puis d’avoir joué en direct aux sessions MTV.

L’opus démarre au grand galop avec la pièce électro-rock The Greatest Light is the Greatest Shade. Sans être la pièce la plus marquante, cette dernière arrive néanmoins à instaurer une ambiance dream-pop plaisante, avec la magnifique voix de Ritzy Bryan en avant-plan. L’orchestration (guitare, basse, percussions, clavier), assez simple à la base, accompagne à merveille le chant clair et délicat de Bryan. Cradle, l’une des meilleures chansons avec l’exquise Austere, dégage une énergie flamboyante, avec une touche électro juste à point et un tempo power-pop toujours bien rythmé. La formation The Joy Formidable possède un potentiel à faire saliver bien des gens, et pour un premier maxi, le résultat est réellement surprenant.

Si vous avez apprécié le côté mordant du dernier album de Metric (Fantasies) et le caractère intimiste du dernier chef-d’œuvre des Stars (The Five Ghosts), The Joy Formidable risque de vous accrocher dès la première écoute. Un groupe talentueux qui ira sans doute très loin.

- Desc. : Brit power-pop,
- R.S.V.A. : Metric, Stars, Yeah Yeah Yeah’s

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0