[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > J > JONES, GLENN

Barbecue Bob In Fishtown

JONES, GLENN

Strange Attractors

jeudi 21 octobre 2010, par Olivier Boivin

(2/5) Le 3e album solo du guitariste Glenn Jones, intitulé Barbecue Bob In Fishtown, est sorti le 8 septembre dernier. Pour être franc, on peut voir l’ensemble de l’œuvre comme étant monotone ou réconfortant. Choisissez votre camp. En ce temps de retour du froid, je me positionne au centre de la balance.

On y entend une dizaine de guitares acoustiques, une à la fois, différentes sur chaque plage. Elles englobent radicalement toute la scène puisqu’il n’y a rien d’autre à entendre. L’enregistrement sonne clair avec des petits élans gitans, mais on ne dansera jamais sur Barbecue Bob In Fishtown. Par ailleurs, il ne faut pas sous-estimer le nouvel apprentissage de Glenn Jones, soit le banjo ! Eh oui, depuis deux ans, ce membre du groupe bien connu Cul de Sac manie l’instrument et se débrouille bien sur un ton chaleureux, rythmé de balades organiques. Pour lui, puisqu’il ne se voit pas comme un expert du banjo, cet opus, il le considère comme un album pop. Peut-être a-t-il raison. Les similitudes techniques au pop sont présentes et l’écoute est accessible. L’album est sobre, calme, il s’écouterait tout en lisant ou relaxant.

Néanmoins, il y manque un je-ne-sais-quoi. Les pièces sont répétitives, et je ne vois pas l’intérêt d’écouter quelqu’un qui semble pratiquer dans un studio. C’est bien dommage, mais il faut assurément des paroles, une poésie. Une bonne batterie, un triangle, ou n’importe quel autre son, ne serait-ce qu’une corde qui brise, viendrait nous réveiller parce qu’on tombe dans la lune à coup sûr et on oublie l’essentiel de la musique : plaire. Bien qu’il y ait un potentiel de talent en devenir, je parie qu’il peut faire mieux et je lui souhaite un retour plus percutant, parce qu’il n’a pas su me garder en haleine du tout.

- Desc. : Néo-folk instrumental
- R.S.V.A. : Cul de sac, John Fahey, Harris Newman

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0