[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > J > JAVELIN

S/T

JAVELIN

Thrill Jockey

mardi 9 mars 2010, par Éric Dumais

(3.5/5) La musique électronique et expérimentale, avec la technologie de nos jours, n’a plus aucune limite. Encore moins lorsque l’on a mis la main sur Javelin, un duo originaire de Providence, dans l’état de New York. Car Javelin rime avec collage, mixage, dance jams, urbain, et tout le tralala. Enfin, ça ne rime pas du tout, comme vous le voyez bien, mais disons plus simplement que ces termes leur collent à la peau comme un chandail tout trempé.

Tom Van Buskirk et George Langford sont deux cousins qui ont commencé à faire de la musique ensemble dès l’année 2004. Et croyez-le ou non, l’étiquette Thrill Jockey s’est intéressée à ce duo new-yorkais complètement flyé qui en est déjà à trois parutions. D’une part, ils possèdent un 7", Oh Centra (2006), d’une fraicheur totalement exquise. La musique est à ce point urbaine et moderne sur ce vinyle qu’elle se mêle à merveille à des partys ou à des after-hours légèrement arrosés. D’autre part, ils ont une cassette intitulée Andean Ocean (2009) sur laquelle on peut entendre, comme à leur habitude, un collage de divers fragments de chansons pris ça et là, mais qui, cette fois-ci, intègre avec précision des extraits de sons de vagues et de goélands des mers, afin d’amplifier un peu plus le climat de leurs mix. Finalement, ils viennent tout juste de réaliser un EP éponyme de cinq chansons, fin 2009.

Le style de Javelin est étonnamment unique et il est intéressant de voir au fil de leurs parutions les différentes déviations qu’emprunte leur musique. Il est à noter qu’en concert Tom Van Buskirk et George Langford utilisent des amplificateurs colorés bâtis comme des armoires à glace, qu’ils accrochent soit au plafond ou qu’ils disposent en forme de pyramide sur le plancher, de sorte que dans l’une ou l’autre de ces positions, ils ressemblent à d’énormes totems. Ainsi, avec Javelin, c’est la démesure, autant en matière de mise en scène que musicale. En outre, à l’écoute de l’EP, il est difficile d’étiqueter avec précision le style musical. On a affaire à une musique riche, un brin urbano-funky-dance, où se mélange comme pêle-mêle des dance jams et des cut-ups instrumentaux qui alimentent la dynamique de la pièce. Le résultat est stupéfiant : on aime la liberté totale qui règne chez Javelin, mais aussi l’esprit créatif et innovateur des deux artistes new-yorkais. C’est minimaliste, urbain, ça groove, on aime.

- Desc. : Urbano-funky-dance
- R.S.V.A. : Vitalic, Duke Dumont, Data

* Javelin sera en concert le 31 mars 2010 à 20h30 The Friendship Cove, à Montréal.

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0