[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > J > JASMINA MASCHINA

Alphabet Dream Noise

JASMINA MASCHINA

Staubgold

mardi 7 février 2012, par Nicolas Pelletier

(3.5/5) La musique de Jasmina Maschina est particulière : vaporeuse, hypnotique, mystérieuse. On y retrouve des éléments qui rappellent autant Lykke Li et Björk que des formations plus sombres comme Pit Er Pat ou Sian Alice Group.

On nage dans un flou artistique — probablement voulu — sur le deuxième opus de Jasmina Guffond. On veut faire vaquer notre esprit ailleurs, visiblement, mais difficile de comprendre où exactement. Sur Noise is Noise and Feelings are Feelings, les notes éparses jouées à la guitare bourrée d’effets accompagnant la mince voix de Jasmina Guffond sont graduellement remplacées par des sons concrets qui, ma foi, créent un bruit de fond amplifié. « Noise is Noise... » effectivement. La pièce suivante voit réapparaître cette douce guitare électrique, mais cette fois c’est le chant qui devient incompréhensible dû à un effet découpant les sons. Une berceuse psychédélique, en quelque sorte. Puis, sur Sun, on nous envoie dans l’espace sidéral tel que le font les meilleurs groupes de dream pop électronique comme T.V.La.S.Un.Or ou Orchestra de Soleil. Il y a un petit côté Residents dans le côté délire variable d’une pièce à l’autre (sans les angles macabres et agressifs) combiné à une influence Tangerine Dream / Dead Can Dance. Les moments les plus intéressants surviennent lorsque des sons concrets, presque industriels, constituent le fond de ses morceaux, comme sur The City is Moving Like a Map, enrichissant de beaucoup ses airs peu mélodiques. Le tout demeure assez relaxant.

La musicienne australienne Jasmina Guffond a déménagé ses pénates à Berlin avant de produire elle-même son premier album, en 2008 « The Demolition Series ». Après une longue tournée qui l’a menée en Europe, en Chine et dans son Australie natale, elle a enregistré un « split CD » en 2010 puis ce nouvel album dont nous vous parlions aujourd’hui.

- Desc. : Dreamy ambiant pop fragile
- R.S.V.A. : Sian Alice Group, Auburn Lull, Lia Ices

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0