[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > J > JAPANDROIDS

No Singles/Art Czars 7’’/Younger Us 7’’

JAPANDROIDS

Polyvinyl

vendredi 3 décembre 2010, par Éric Dumais

(4/5) Depuis sa création en 2006, la formation Japandroids s’est rapidement hissée au sommet des groupes rock garage les plus estimés de la dernière décennie, et la raison de cette ascension fulgurante est fort simple : Brian King et David Prowse ont eu le talent, au départ, de créer un duo aux fondements solides, avec pour seuls matériaux leur génie et leur imagination hors pair. L’ensemble, et c’est probablement l’élément qui fait briller le groupe parmi tant d’autres, n’est joué que par deux têtes pensantes ! C’est déjà un bon départ et…

1, 2, 3, c’est parti ! C’est avec la sortie de leur premier album, Post-Nothing, qu’un « buzz » s’est rapidement créé autour du duo originaire de Vancouver. En effet, Brian King et David Prowse ont remporté, à peine quatre mois plus tard, les honneurs des plus grands magazines médiatiques de la décennie, notamment Pitchfork, NME, Exclaim, Stereogum, Spin et plusieurs autres. Cette année, ils ont largué un ensemble rassemblant les chansons qui proviennent de leurs EPs All Lies (2007) et Lullaby Death Jams (2008), intitulé No Singles. Puis, c’est vers le milieu de l’année 2010 qu’ils ont fait paraître les épatants 7’’ Art Czars et Younger Us, qui représentent le talent brut des Japandroids à son meilleur.

D’entrée de jeu, No Singles vient rafraîchir la mémoire des mélomanes avec les premiers succès du groupe. Cette réédition nous permet de savourer le bon vieux son rock garage sale avec lequel nous avions été habitués dans les débuts de Japandroids. Sur cet opus, le duo canadien a été capable de démontrer tout le talent qu’il possède et décidément c’est l’un des meilleurs albums réédités à être paru cette année. Le son un rien lo-fi est bien mixé, les voix du duo King-Prowse, envoûtantes, et la guitare électrique complètement déjantée se marie bien à la batterie expéditive. Mais la surprise de l’année 2010 est décidément la sortie des deux 7’’ qui viennent de paraître chez Polyvinyl. D’une part, Art Czars, qui contient la pièce éponyme, mais aussi la chanson Racer-X, s’avère d’une qualité jusqu’ici inexplorée. Le son des Japandroids s’est en effet solidifié, a pris de la maturité, et le résultat général nous laisse carrément bouche bée. Idem pour le second volet, Younger Us. Les mélodies sont ici beaucoup plus travaillées, et les voix des deux vocalistes s’agencent mieux que jamais.

Plus le temps avance et plus la formation Japandroids prend de l’expérience. Commencez par l’écoute de No Singles, qui s’avère être une rétrospective très intéressante pour ceux qui ne sont pas encore familiers avec le groupe. Par la suite, plongez tête première dans les deux 7’’, que vous dévorerez en une seule bouchée !

- Desc. : Rock garage
- R.S.V.A. : The Thermals, No Age, Condo Fucks

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0