[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > J > JAMES, JOHNSON, PARKER, FARRAR

New Multitudes : A Woody Guthrie Tribute

JAMES, JOHNSON, PARKER, FARRAR

Rounder

dimanche 13 mai 2012, par Jean-François Rioux

(4.5/5) Pas facile trouver ce disque parfois classé dans les compilations, dans les albums hommages, dans New Multitudes ou encore l’un des musicien (souvent celui de Jay Farrar). Mais en terme précis, le groupe est un quatuor formé de ses quatre musiciens, véritables icones de la scène indie folk américaines. Vous y trouvez bien sur Jay Farrar (Son Volt, Uncle Tupelo), Jim James (My Morning Jacket, Monsters of Folk), Will Johnson (Centro Matic, South San Gabriel) et le fascinant mais malheureusement méconnu Anders Parker (Varnaline).

L’idée est simple, elle n’est pas révolutionnaire, ils ne sont pas les premiers et ils n’espèrent pas êtres les derniers. Avec l’accord de la famille, qui à quand même étudiée le projet avant acceptation, les quatre gaillards ont eu leur accord afin de fouiller dans les archives de leur ancêtres afin de dégoter des perles et les façonner à leur manières. Le projet est noble, mais il doit être bien rendu tout en étant intéressant pour le public d’aujourd’hui et surtout pour les fans autant de Guthrie que des musiciens participants au projet.

Woody Guthrie était un prolifique auteur-compositeur et interprète américain durant les années 30-60, mais ses chansons ont souvent été enfouies dans ses carnets et gardées pour lui-même. C’est pour cela que des gens s’intéressent à ses notes, quelques paroles griffonnées sur des bouts de papiers, dans des carnets jaunis ou même sur de vieux documents personnels. Le folk americana de Guthrie n’est pas sans rappeler celui de Dylan de Leadbelly et de vieux folksinger de ces époques. On peut trouver des extraits par-ci par-là sur youtube http://bit.ly/KHRlb5.

Le travail qu’a fait Parker, Farrar, James et Johnson est remarquable, l’essence des années 30, 40, 50 et 60 est disparue (mis à part dans les textes), mais leur but était de les faire revivre aujourd’hui et non dans leurs précédents contextes de toute façon. Les moments les plus forts sont ceux de Farrar ou de Parker, leur voix est plus émotive et le ton coule mieux avec leur voix, mais cela n’enlève rien aux deux autres comparses qui ont aussi fait du grand boulot.

Les musiciens n’ont pas hésité à insérer des guitares plus bruyantes par moment, mais le tout reste dans le genre folk, country-rock.

Un album formidable, qui se laisse écouter du début à la fin et qui plaira autant aux fans des artistes y participants qu’aux amateurs de musique du style, que ce soit Wilco, Josh Rouse, Sparklehorse etc. L’album est disponible en édition deluxe, contenant un disque et 11 chansons de plus mais qui ne sont pas aussi incontournables que l’album principale. Un vinyle avec deux chansons supplémentaires est aussi paru au dernier record Store Day 2012.

- Desc. : Folk, country-rock
- R.S.V.A. : Varnaline, Wilco, Son Volt

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0