[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > J > J.C. AND THE ANPHIBIUS

Resurrection Jingles

J.C. AND THE ANPHIBIUS

Kiss Chase

mardi 1er mars 2005, par Stéphane Martel

Peut-être est-ce à cause de cet accent, reconnaissable entre mille, de cette voix chaude et traînante ou de ce sens de l’ironie typiquement « british » mais J.C. semble éternellement confiné au rôle de classieux « crooner » maniéré qui ferait la joie d’un Bryan Ferry. Moins Bowie, davantage Cave mais marchant toujours dans les mêmes sillons que leur précédent opus, l’opulent Deathbed recollections, cette collection du duo n’est peut-être pas aussi immédiatement accrocheuse mais présente un produit davantage étoffé et aussi mature et éloquent au fil des écoutes. Ces compos sombres et dénudées, d’inspiration largement classique, réchauffent le cœur mais gagneraient à être plus rhythmées. Il faut attendre la quatrième pièce avant d’entendre un peu de batterie et l’avant-dernière pour avoir droit à un semblant de tempo rock. Une résurrection ? Plu¬tôt une convaincante réaffirmation.

- Desc. : Chanson crooner
- R.S.V.A. : Nick Cave, Leonard Cohen, John Cale

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0