[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

JJ No 3

JJ

Secretly Canadian

mardi 11 mai 2010, par Éric Dumais

(3.5/5) Je n’ai pas été surpris le 3 avril dernier d’apprendre que JJ offrait une courte prestation en première partie du trio anglais The XX. Il est vrai, en effet, que les rythmiques minimalistes de la jeune chanteuse suisse s’harmonisent bien avec la pop nocturne de ces jeunes voisins du sud-ouest de l’Angleterre. Il est maintenant temps de revenir à nos moutons et de parler de ce qui nous intéresse réellement, à savoir mes impressions sur le nouvel opus de JJ, paru le 8 mars dernier sur l’étiquette américaine Secretly Canadian.

Rares sont ceux qui connaissent les albums de JJ ou qui sont capables de nommer au moins le titre d’un succès. Cette petite lacune s’explique en fait par le succès modéré de l’album JJ No 2 au Québec ! Il faut quand même souligner le fait que JJ No 2 ait été proclamé meilleur album de l’été 2009. Merci aux gens de l’étiquette Secretly Canadian, qui ont eu la générosité de nous faire découvrir, ici au Canada, le chant sublime et ensorcelant de cette jeune Suisse au talent inouï.

Lorsque j’évoque le pseudonyme JJ, je me rappelle cette jeune femme chevelue et timide qui est montée sur l’immense scène du Métropolis, en avril dernier, un verre de bière à la main. Elle se tenait seule devant son micro, alors que son MacBook trônait non loin d’elle sur une petite table. Lorsqu’elle prenait une pause ou que sa chanson prenait fin, elle buvait une courte gorgée, gênée à l’excès. Cet aspect simpliste et ultra minimaliste de sa personne représente pourtant bien la musique de la jeune musicienne, une pop aux accents R n’ B qui lui ressemble beaucoup. D’emblée, JJ No 3 ne diffère pas vraiment de ses congénères JJ No 1 et JJ No 2. La chanteuse suisse nous invite à nouveau dans un monde enchanteur, où son chant sublime et toujours bien maîtrisé nous transporte vers des contrées majestueuses et enchanteresses. Avec My Life, JJ nous invite dans un univers sombre et mélancolique, où sa voix trône majestueusement, telle une reine devant ses serviteurs, par-dessus une douce mélodie au piano. S’ensuivent ensuite les excellentes And Now, Let Go et Into The Light, les succès de l’album, qui apportent fraîcheur et délicatesse à cet album doux comme de la soie. Pour ceux qui ont grandement apprécié la pop minimaliste de JJ No 2, vous serez évidemment ravis de reconnaître plusieurs échos sur cet opus.

- Desc. : Pop minimaliste
- R.S.V.A. : Toro Y Moi, The XX, Taken By Trees

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0