[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > I > ISLANDS

Arms Way

ISLANDS

Anti-

mardi 23 septembre 2008, par Nicolas Pelletier

(4/5) Le quatuor montréalais Islands se démarque vraiment avec cet excellent album et la qualité et la profondeur des chansons qui y figurent. Aucun temps mort, aucun « filler » (pièces de remplissage) sur Arms Way.

Dès le début, on apprécie The Arm et Pieces of You, deux chansons accrocheuses qui donnent le ton au deuxième opus du groupe, leur premier sur étiquette Anti. Ceux et celles qui ont connu le groupe avec Return to the Sea, paru en 2006, doivent s’attendre à un son plus symphonique, plus léché, moins éparpillé, sans pour autant être aseptisé. Leur efficacité pop est toujours bien présente.

Le mélange de chansons adoptables dès la première écoute (J’aime vous voir quitter - pourtant en anglais -, ou le tube très 80s Creeper) et celles qui demandent quatre ou cinq écoutes (In the Rushes - dont la fin fait un clin d’œil assez évident aux Who) est une belle démonstration du talent d’auteurs que sont Nick Thorburn et Aaron Harris.

Même si certains morceaux traînent en longueur (I Feel Evil Creeping In), on se laisse embarquer. Même si les gars débordent parfois du côté prog, c’est sans prétention et c’est par simple amour de la musique… plus à la Plants & Animals que Emerson, Lake & Palmer, rassurez-vous !

Ça reste juste assez pop pour qu’on reste accrochés, mais juste assez évolué (les nombreux changements de We Swim) pour qu’on ne s’ennuie jamais. Marrants aussi, ces quelques emprunts (volontaires ?) aux Who, avec la reprise presque intégrale de la fin de A Quick One… à la fin de In the Rushes, et de Leonard Cohen, avec la mélodie de Vertigo (If It’s A Crime) qui ressemble comme deux gouttes d’eau au couplet de First We Take Manhattan… Les emprunts stylistiques, comme la finale en rumba de J’aime vous voir quitter, les violons de To A Bond, et le new wave 80s de Creeper, sont également très pertinents et rafraichissants. Vraiment un excellent album d’un bout à l’autre.

- Desc. : Indie psyche pop rock
- R.S.V.A. : Plants & Animals, Malajube, Vampire Weekend

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0