[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > I > I WAS A KING

S/T

I WAS A KING

The Control Group

mardi 12 mai 2009, par Yannick Valiquette

(3/5) En affichant ses influences de façon aussi explicite, la formation norvégienne I Was a King se met dans une position où il est beaucoup trop facile de porter un jugement défavorable sans même questionner leurs intentions. Pourtant, ceux qui se donneront vraiment la peine d’écouter constateront qu’il y a plus à découvrir dans leur musique que du plagiat éhonté. Oui, ça sent le Teenage Fanclub et le My Bloody Valentine à plein nez. Oui, ’Step Aside’ ressemble atrocement à Dinosaur Jr., au point où c’en est presque gênant et oui, vous seriez probablement mieux de posséder n’importe quel album d’un des groupes cités plus haut avant celui-ci.

Cela n’empêche toutefois pas ce premier album complet d’être plutôt bien foutu. Ils auraient pu trouver pires mentors sur qui se baser, après tout. Et puis il faut admettre que le groupe sait comment gérer ses multiples influences pour en faire un tout qui a de la gueule. Mais c’est dans les mélodies, autant de voix que de guitares, que I Was a King gagne véritablement des points. Des mélodies accrocheuses qui, grâce à des pièces de courtes durées, repartent aussi vite qu’elles sont arrivées en s’assurant que nous en redemandions.

À défaut de briller par son originalité, cette première tentative prouve qu’en plus d’être honnête dans sa démarche, I Was a King a su tirer les bonnes leçons des bons groupes. Reste plus qu’à espérer que leur musique se forgera une identité plus personnelle à l’avenir, car rester en terrain trop familier leur serait rapidement fatal.

- Desc. : Rock indie, shoegaze
- R.S.V.A. : Teenage Fanclub, Guided by Voices, My Bloody Valentine

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0