[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > I > I’M FROM BARCELONA

Who Killed Harry Houdini ?

I’M FROM BARCELONA

Mute

mercredi 17 décembre 2008, par Nicolas Pelletier

(2/5) Tout a débuté en 2005 lorsque le musicien et ancien magicien (!) Emanuel Lundgren invite ses amis à participer à l’enregistrement de quelques unes de ses chansons en studio. Pas moins de 29 amis se pointent (!!) et un EP se matérialise. Un concert avec les 30 larrons prendra forme, ce qui mènera à l’idée de conserver ce format impensable et improbable d’un groupe à 30 têtes !

Avec en tête les exploits de Houdini et son expérience (ratée, de son propre aveu) de magicien, Lundgren a de nouveau réuni sa bande pour enregistrer deux albums. Le nom de groupe d’I’m from Barcelona est aussi une illusion, puisque la bande est en fait originaire de Jönköping, en Suède ! Avec une telle masse de musiciens, il n’est pas surprenant d’y retrouver toute une panoplie d’instruments, comme la clarinette, saxophone, flutes, trompette, banjo, accordéon, gazou, mais ce sont tout de mêmes les guitares, batterie et chants qui prennent le dessus. Notons que chacun des 30 membres participent aux chœurs.

Le tout n’est pas aussi bordélique qu’on pourrait l’imaginer. IFB font en fait une pop plutôt accessible (Rufus), sans être extraordinairement originale, mais tout de même intéressante. Un peu dans la gamme des Yeasayer (Paper Planes), avec des éléments vocaux à la Badly Drawn Boy (Andy) et un esprit de groupe à la Go ! Team, sans toutefois égaler leur énergie explosive. Le problème principal est un manque de force mélodique : aucune chanson ne se démarque vraiment, ce qui happe en partant l’intérêt de l’auditeur, aussi curieux soit-il de découvrir cette formation unique.

- Desc. : Indie pop orchestral
- R.S.V.A. : Jens Lekman, The Polyphonic Spree, The Heavy Blinkers

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0