[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > H > HUNT, JIMMY

Jimmy Hunt

HUNT, JIMMY

Grosse Boîte

mercredi 17 novembre 2010, par Olivier Boivin

(3/5) La majorité des critiques francophones de la grande métropole se l’ont arraché ces dernières semaines, voire ces derniers jours, en analysant à la loupe chacune de ses couettes de cheveux, mais lui donnant une bonne note tout de même, ce qui ne m’empêche pas d’avoir mon opinion sincère sur le musicien talentueux dont il est question ici, Jimmy Hunt. Ex-membre du groupe Chocolat, il est presque impossible de se promener quelque part en ville sans voir son visage sur une affiche ou un quotidien.

Il nous présente un premier projet solo qui attire l’attention par sa légèreté et une certaine insouciance dans un monde affolé par mille misères. D’abord, il n’a pas la voix de Charlebois comme certains l’ont si bien comparé jusqu’à maintenant. Elle est plutôt unique et inconfortable, presque théâtrale. Un certain besoin d’ajustement vocal lui apporterait un futur plus radieux et nous le rendrait plus sympathique. Ce premier album solo éponyme présente 13 chansons folks aux influences américaines des années 70. C’est par l’instabilité émotive du jeune que l’on se demande si l’on veut embarquer dans son univers ou non. Certains inconforts ont des répercussions que l’on remarque, et ce, malgré plusieurs écoutes, autant au niveau de la force de la musique, de la façon qu’il chante, que par les propos qu’il aborde. Entre 2 et 3 minutes, les pièces défilent de sorte que la direction choisie n’a pas d’itinéraire et manque de saisissement.

Malgré tout, l’album patauge un peu dans une vague devenue rare, celle de l’innovation. On ressort le restant de tapisserie brune du passé, mais au moins, elle est encore neuve ! L’opus a été enregistré en majeure partie dans le garage de Martin Chouinard, qui est à la réalisation et qui y joue de la basse, du piano, des synthétiseurs, de la guitare électrique et des percussions. Cet album est fortement influencé par les nombreuses collaborations du passé. C’est pour son plus grand honneur qu’il continue son chemin en signant avec l’adorable étiquette Grosse Boîte (Les Frères Goyette, Malajube, Jean Leloup).

Jimmy Hunt est d’ailleurs en tournée québécoise dans plusieurs grandes villes du Québec et de l’Ontario, et ce, jusqu’à la mi-décembre.


- Desc. : Chanson/folk québécois
- R.S.V.A. : Cœur de Pirate, Chocolat, Julien Doré

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0