[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

America Give Up

HOWLER

Rough Trade

mercredi 30 mai 2012, par Jean-François Rioux

(4/5) Ce groupe originaire de Minneapolis aux États-Unis a fait paraître plus tôt cette année une bombe nommée America Give Up, mêlant adroitement le rock garage, le surf rock et le punk mais avec une touche pop si catchy qu’il devient contagieux rapidement. Le tout malgré la est quasi parfait, si ce n’est la pitoyable pochette nous donnant envie de passer par-dessus.

Le groupe à tout compris à la recette du jour, il puise ses influences de groupes classiques tels que les Ramones (America), compose un peu plus comme les Strokes (This one’s is different) et s’adapte à un son garage s’apparentant plus à des Harlem, Jaill, Jay Reatard (Beach sluts) avec en plus des chœurs mélodiques et bien faits. Leur musique est à la base rock avec une grande sensibilité pop, mais salit par des guitares qui graffignent.

Sur America Give Up, dix des chansons sur un total de onze sont de véritables tubes et cela sur un total de 32 minutes. Vous préférerez les morceaux les plus énergiques mais il ne faut pas laisser pour autant de côté les quelques moments plus mollo ou même acoustique qui comportent certains charmes.

Howler c’est un groupe à surveiller et cet album pourrait se voir parmi quelques uns des tops 10 de 2012. Un album estival parfait auquel il faut donner quelques écoutes pour succomber.

- Desc. : Rock garage
- R.S.V.A. : Jay Reatard, The Strokes, Harlem

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0