[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > H > HOWARD, BEN

Every Kingdom

HOWARD, BEN

Island

vendredi 10 janvier 2014, par Nicolas Pelletier

(3/5) À première vue, Ben Howard est l’un de ces nombreux folk singers qui manient bien la guitare sèche (Old Pine), mais au fur et à mesure que se déploie son nouvel album « Every Kingdom », on se rend compte que cet auteur-compositeur-interprète londonien est bien plus que ça.

Les arpèges de guitares sont clairs et précis. Parfaitement exécutés. Sa voix est douce, mais assurée. D’un timbre légèrement nasillard (Diamonds), elle transmet intensité et authenticité, quelque part entre Jake Bugg et Jeff Buckley. Lors des moments vraiment dépouillés, comme sur Everything, on peut encore plus apprécier son habile jeu de guitare et son chant délicat.

Peut-être encore plus proche de formations folk modernes à la Lost In The Trees ou d’artistes comme Piers Faccini, Howard est vraiment à son meilleur lorsqu’il ose davantage, comme sur The Wolves. Il débute cette pièce avec des chœurs a cappella, donnant un aspect unique, qu’on ne trouve malheureusement pas toujours ailleurs sur son premier album. Quelques morceaux ne passeront pas à l’histoire, comme Only Love, ou Keep Your Head Up, assez prévisibles et demeurant dans le standard folk pop.

Cet Anglais de 26 ans est né à West London de parents musiciens. Très jeune, il écoute Joni Mitchell, Simon & Garfunkel et Van Morrison. Il compose ses propres chansons depuis qu’il a 8 ou 9 ans. Il signe chez Island parce que ses idoles Nick Drake et John Martyn y étaient jadis. En 2012, « Every Kingdom » a également été en nomination aux prestigieux Mercury Awards, aux côtés des meilleurs albums par des artistes britanniques. En 2013, il remporte les prix de Révélation et d’Artiste masculin de l’année aux Brit Awards.

- Desc. : Indie folk
- R.S.V.A. : Half Moon Run, Bon Iver, Lost in the Trees

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0