[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > H > HOLOGRAMS

Forever

HOLOGRAMS

Captured Tracks

samedi 14 décembre 2013, par Jean-François Rioux

(4.5/5) Avec cet album, les suédois du groupe Holograms définissent davantage leur penchant pour le post-punk que pour les mélodies plus rêveuses qu’ils aiment aussi chevaucher à l’habitude. Le son des guitares est plus froid, sec et réverbérant, sombre et parfois explosif.

Durant l’écoute de Forever, Holograms nous plongent parfois à l’époque du début des Cure, puisque plusieurs pièces s’agenceraient très bien avec des titres de Three Imaginary Boys, même s’ils sont encore plus sombres et froids. L’influence du post-punk britannique transpire tout au long de l’écoute, que ce soit des parcelles de Wire, Joy Division ou même Gang of Four. On pourrait aussi dire que Sisters of Mercy et Killing Joke out joué beaucoup sur leur platine, mais malgré tout, le son d’Holograms est plus rafraichissant et moderne.

Les pièces restent fort mélodiques, légèrement dramatiques, une petite pincé ede synt-noise ici et là. La scène indie en Suède est fleurissante, cependant c’est surtout la musique pop qui attire l’attention avec de très bons labels tels que Labrador. Holograms pour sa part amène un peu plus de poids, sans trop en mettre, des guitares plus aiguisées, rappelant même quelques lignes d’Interpol par moment.

En bref, Holograms plaira aux amateurs de musiques post-punk et indie, ceux qui aiment la scène britannique de la fin des années 70 et du début des années 80 mais au goût du jour, un fichu bel album.

Desc. : Post-punk moderne R.S.V.A. : Cold Cave, The Cure, A Place To BuryStrangers

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0