[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > H > HEWHOCANNOTBENAMED

Sunday School Massacre

HEWHOCANNOTBENAMED

Greedy/MVD

lundi 26 juillet 2010, par Jeff Bugz

(4/5) Déjà reconnu dans le monde de la musique punk comme étant l’homme masqué des Dwarves, la plupart du temps flambant nu lors de ces concerts (cela quand il ne démarre pas l’hostilité avec un fan trop bourré), HeWhoCanNotBeNamed fait paraître son premier album solo, enregistré en compagnie d’amis de renom.

Bien entendu, son bon copain et chanteur des Dwarves, Blag Dahlia, ne pouvait pas rester dans l’ombre de cet album et il accompagne l’homme masqué sur quelques morceaux dont la mignonne Superhero. Sur Sunday School Massacre, on y trouve des invités tels Nick Oliveri (Kyuss, Queens of The Stone Age), Andy Selway (KMFDM) et plusieurs autres.

Pour un premier effort, il faut dire que c’est totalement réussi ! Les douze chansons de ce disque vous frappent comme un poing en pleine gueule. Utilisant sarcasme, humour et vulgarité pour faire passer tout message ou gratuité, le musicien raconte un peu n’importe quoi pouvant provoquer. Ses influences sont près de ceux des Dwarves. On y entend également un peu de Ramones, de Black Flag, de Buzzcocks et de Motörhead mais quand même avec une agressivité néo-punk bien énergique et quelques influences hard rock bien assumés. L’album commence avec un coup de feu et des cris d’enfant (comment mieux débuter un album ?), puis c’est Happy Suicide qui débute avec un train d’enfer psychopathe pour nous entrainer dans un déraillement qui ne s’arrête jamais.

Un bon petit disque sale de rock énergique pour les vieux de la vieille qui n’arrivent pas à décrocher des légendes du style. HeWhoCanNotBeNamed devait s’ennuyer pendant que son collègue enregistrait un album sous le nom de Candy Now ! (http://www.emorageimagazine.com/mus...) alors il s’est mis à écrire et quel résultat !

- Desc. : Punk hard rock grunge
- R.S.V.A. : Black Lips, Buzzcocks, Motörhead

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0