[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > H > HEIRLOOM

Heirloom

HEIRLOOM

Indépendant

mercredi 8 juillet 2015, par Jean-François Rioux

(4/5) C’est déjà un deuxième album pour ce jeune collectif montréalais. Un projet tissé comme une courtepointe, ou plusieurs membres y ajoutent leur tinte et couleur pour donner un beau fourre-tout bien homogène. Issue du folk, presque traditionnel, de musique classique et pop à la fois, les membres d’Heirloom apportent un vent de fraicheur dans une sonorité qui nous rappelle nos ancêtres.

Heirloom aime le traditionnel, la confection maison, le look et rythme de vie de nos arrières grands-parents. Ils ont même une petite touche fermier urbain ou campagne moderne. On ressent les foins fraichement coupés et les mélodies d’aujourd’hui bien fignolées à travers des arrangements classiques entremêlant banjo, guitare, harpe, violoncelle, harmonies vocales etc.

Les huit morceaux sont d’une douceur maternelle, légèrement timide mais réconfortante et cela grâce à la délicieuse voix de la dame de front Lisa Malachowski. Notez pour les connaisseurs de la scène locale que l’auteure-compositrice et interprète Corinna Rose est aussi de la formation.

Cette musique, toujours délicate et fragile, vous bercera à chacun de ses morceaux. On ne retrouve aucun moment de folie, mise à part quelques soyeuses envolées lyriques peu extravagantes mais plutôt fort mélodiques et jolies. Old Song et Lullaby sont certes parmi les chansons qui retiendront rapidement votre attention.

En fin de compte, c’est la suite bien logique de leur précédent Makeweight qui n’avait pas fait énormément parlé les médias malgré la grande qualité de ce premier album. Souhaitons-leurs plus de succès cette fois. Les six musiciens sont si talentueux, et leur musique un véritable passe-partout qui s’offre bien en cadeau. C’est une musique idéale pour vos dimanche matins ensoleillés accompagnés d’un petit déjeuner pleins de fruits frais et de pain maison.

- Desc. : Indie pop-folk avec orchestre de chambre
- R.S.V.A. : Sufjan Stevens, Gabrielle Papillon, Lost InThe Trees

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0