[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > H > HEAVY, THE

The House That Dirt Built

HEAVY, THE

Counter

vendredi 15 janvier 2010, par Éric Dumais

(3.5/5) Don’t go in the house. But if you do, don’t say we didn’t warn you !, dit une voix rauque sortie tout droit des méandres de l’enfer. Pfffff !… ai-je répliqué tout simplement. Étant un habitué des sensations fortes, j’ai donc décidé de tenter le diable en personne et j’ai écouté au complet, aux risques et périls de ma propre vie, The House That Dirt Built, le nouvel album de la formation britannique The Heavy.

Dès la porte d’entrée refermée, c’est une musique rythm’n’blues agressive, aux accents soul-punk mélodieux à souhait, qui s’est emparé de tout mon être. On sent que les membres de la formation ont raffermi et aiguisé leur style, que l’on sentait plus outrageux sur Great Vengeance And Furious Fire (2007). Avec ce nouvel opus, le quatuor nous offre un son plus lourd et beaucoup mieux maîtrisé.

Dès Oh No ! Not You Again, on sent une légère influence rockabilly, enterrée d’une vague soul en tous points admirable, qui est complétée par le chant endiablé de Kelvin Swaby. How You Like Me Now est une combinaison de différents styles musicaux tels que le soul, le reggae et le garage rock. Les accords de guitare électrique, entrecoupés de notes succinctes à la trompette, forment une rythmique étonnamment entraînante. On a l’impression que James Brown est ressuscité en rockeur ! Avec Sixteen, on est plongé dans l’univers glauque et grotesque du freak show, avec une mélodie un rien clownesque, mais ô combien adorable. La voix de Kelvin Swaby, légèrement enfumée par la cigarette, répercute une soul envoûtante, un rien Motown, par-dessus laquelle s’entrechoquent les back vocals et les instruments du groupe. L’album est imprévisible parce qu’il mélange autant le hip-hop et le reggae (Short Change Hero), le garage rock légèrement punk (No Time), que le pop-rock à la sauce 50’s (Love Like That).

The House That Dirt Built est l’heureux mariage entre objet pervers et plaisirs interdits. Oserez-vous l’écouter ?

- Desc. : Garage soul, funky jungle bluesy hip hop’n roll
- R.S.V.A. : BLK JKS, Scissor Sisters, WHite Stripes

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0