[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > H > HAUSCHKA

Foreign Landscapes

HAUSCHKA

Fat Cat

mercredi 23 février 2011, par Olivier Boivin

(3/5) On croirait s’être retrouvé dans un village du jeu vidéo « Zelda », ou dans une balade des 7 nains de Blanche-neige dans une forêt enchantée, pourtant, ce n’est pas exactement ce que l’on retient après l’écoute de Foreign Landscapes, sixième album instrumental du compositeur allemand et troisième parution auprès de l’étiquette Fat Cat.

Paru cet automne, Foreign Landscapes contient une musique douce, harmonieuse, sans grande intensité, qui aide à une bonne circulation sanguine et améliore l’équilibre psychique. On y ressent un calme agréable en écoutant les pièces du compositeur allemand, originaire et établit à Düsseldorf, charmante ville situé tout près de Cologne. Ce lieu est d’une importance considérable car tout le cachet d’après-guerre de cette ville éclatée à l’architecture avant-gardiste et complètement rebâtit me rappelle des souvenirs, car j’ai eu la chance de visiter il y a 5 ans ce lieu durant une bonne semaine.

Avec un brin de nostalgie, les nuances aigües de ce disque avant-gardiste et presque minimaliste utilise uniquement des violons du piano et des flutes, et ce, grâce à la participation de l’ensemble de San Francisco « Magik Malik Orchestra ». Le violon est constamment joué sur la dernière corde de l’archet nous permettant une élévation aux perspectives nouvelles. Aucune pièce ne ressort véritablement du lot, car cet opus contient une espèce de stabilité assez stagnante.

- Desc. : Expérimental/Avant-Garde
- R.S.V.A. : Yann Tiersen, Philip Glass, Goldmund

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0