[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > G > GWENWED

Le retour du ble métallique

GWENWED

Proxenet

mardi 11 janvier 2005, par Nicolas Pelletier

J’ai presque honte de l’avouer, mais il le faut : je n’avais jamais entendu un son de ce groupe pourtant très actif à Montréal depuis plusieurs années. L’occasion ne s’était pas présentée, tout simplement. Je les découvre avec un excellent album, sans autre préjugé que la hâte d’enfin les entendre. Si la première écoute m’a un peu laissé sur ma faim, surtout à cause du chant un peu ¨naïf¨de Phil B. Sympatico et de Miss Chacha, qui ne font pas très sérieux, j’ai vite été contaminé par l’entrain dégagé par plusieurs titres, dont ¨Manger la nuit¨, un espèce de croisement de Geneviève et Mathieu avec du Pixies, ou de ¨8mm¨, croisement trash-disco racontant une histoire de fabrication d’explosifs ! Ouch ! Visiblement, le surréalisme les a sérieusement atteint, et à suivre des titres comme ¨Chalet : le vrai et le non vrai¨ ou ¨Tilidou¨, on voit bien que ce ne sont pas des chansonnettes aux ritournelles radiophoniques que l’on retrouvera sur ce dynamique album ! Leur rock pourrait jouer dans la gamme des Chiens, mais la voix gentille de Phil B ramène le tout sur un terrain plus rigolo, moins tragique, comme si le fantôme de Plastique Bertrand les hantait et qu’ils s’en sauvaient comme Scooby-Doo et son maître Shaggy. Bref, leur délire est contagieux, vous le voyez bien à lire cette critique sans queue ni tête !

- Desc. : Pop rock énergique et joyeux
- R.S.V.A. : Pixies, Geneviève et Mathieu, Plastique Bertrand

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0