[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > G > GRIZZLY BEAR

Veckatimest

GRIZZLY BEAR

Warp

vendredi 24 avril 2009, par Christian St-Pierre

(4.5/5) Grizzly Bear nous a habitués à un son spacieux, vaste comme un paysage vaporeux où l’œil se perd. Leur opus précédent était un écran géant de son, on y entendait large, même si cet ensemble sonore était livré avec une forte intimité. Et puis arrive Veckatimest, le tant attendu, qui sonne toujours grand, mais qui nous amène des mélodies un peu plus accrocheuses et des harmonies vocales encore plus présentes.

Grizzly Bear évoque là où les Beach Boys auraient pu se trouver aujourd’hui : dans la prolongation des envolées les plus sensibles de la fin de leur carrière. Évidemment, on retrouve ici une volonté moins pop que chez les Beach Boys, mais Veckatimest est définitivement plus mouvementé et électrique que ce que le groupe nous a précédemment fait entendre. Le chant est nettement l’un des outils les plus solides de la formation et serpente les pièces avec élégance. Difficile de croire que le groupe puisse égaler ou surpasser la qualité de son précédent opus, mais le groupe le fait haut la main.

Les pièces sont un peu moins à fleur de peau et portent parfois dans un registre un peu plus accessible, mais dégage toujours une belle sensibilité. Les Grizzly Bear nous amènent un son plus diversifié. Veckatimest, malgré l’appréhension, comble et surpasse toutes les attentes. Les compositions sont très bien fignolées et sont remplies de surprises de toutes sortes, sonores et mélodiques. En résumé, force est de dire que Veckatimest sera l’une des meilleures parutions de 2009.

- Desc : Dreamy indie folk-rock
- R.S.V.A. : Department of Eagles, Beach Boys, Nick Drake

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0