[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > G > GRIMOON

Super 8

GRIMOON

Macaco

dimanche 20 juin 2010, par Éric Dumais

(4.5/5) Grimoon est un groupe italo-francophone qui a vu le jour vers la fin de l’année 2003. Leur musique, à tendance folk-pop acoustique, se définit comme étant une véritable contamination musicale et artistique. L’album est d’une douceur inégalée et d’un charme féroce. En fait, c’est un véritable plaisir à écouter et j’avoue avoir eu beaucoup de difficultés à m’en passer. Les membres de Grimoon, en provenance de divers milieux artistiques, en particulier du théâtre et du cinéma, nous ont concocté un album vrai et sincère, ainsi qu’un long-métrage, qui s’intitule Neera, et qui s’avère être une pure merveille cinématographique.

Super 8 est leur troisième effort et il a été enregistré chez Macaco Country Studio (Italie) par Scott Mercado et Francesco Donadello. Sur cet opus, les membres de la formation italienne n’ont pas hésité à explorer d’autres horizons musicaux, ni à incorporer à leur musique une orchestration encore plus musclée qu’à l’accoutumée, entre autres avec l’insertion du banjo, de la trompette, du violon et de la guitare électrique. Assez différent des autres albums, dont le EP Demodoff (2004), ainsi que La Lanterne Magique (2006) et Les 7 Vies du Chat (2008), Super 8 s’inscrit davantage dans l’exploration musicale et lyrique, avec des thèmes un peu plus mélancoliques.

Le film Neera est un long-métrage écrit et réalisé par les membres de Grimoon et auquel plus d’une trentaine de personnes ont participé. D’une durée de 1 heure 30 minutes, le film raconte l’histoire d’un peintre nommé Friedrich, dont la femme, Neera, meurt empoisonnée vers le début du film. Atrocement affligé par la découverte du corps et effrayé à l’idée d’en être le principal coupable, Friedrich rêvera chaque nuit de partir à la recherche de sa femme, dans un monde en tous points semblable à ceux de la mythologue grecque. Le peintre sera guidé, à travers son périple, par la muse Calliope qui, grâce à son soutien et sa compassion, lui indiquera le chemin pour retrouver Neera. D’une sensibilité déconcertante, le film est très émouvant et d’une beauté visuelle extrême. Les chansons de Grimoon, en arrière-plan, alimentent bien la trame sonore du film et ajoutent, par le fait même, une crédibilité étonnante au jeu des acteurs.

Super 8 est l’un des meilleurs albums folk-pop acoustiques qu’il m’a été donné d’entendre cette année. Toutes les chansons méritent une attention particulière, autant pour la beauté des mélodies que pour la justesse des paroles. Les six membres de Grimoon possèdent une imagination mirobolante ainsi qu’un don évident pour la composition. Je me permets de citer au passage les meilleures chansons de l’opus, dont Tournesol (à travers laquelle la fleur fait office de métaphore de la vie), La Maison du Photographe (où la solitude et la peur sont matérialisées dans le scénario d’un film et dans des photographies), et Super 8 (au sein de laquelle la figure d’un chat sert à dénoncer la manipulation des médias). Et n’oubliez pas, en terminant, d’écouter attentivement la sublime pièce Le Temps des Rêves. Vous ne pourrez plus vous en passer !

- Desc. : Folk français/pop acoustique
- R.S.V.A. : Arcade Fire, Holden, Stereolab

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0