[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > G > GREAT NOVEL, THE

Ain’t Too Pretty

GREAT NOVEL, THE

Indépendant

mercredi 17 juillet 2013, par Jeff Bugz

(4/5) La jeune formation The Great Novel a commencé à faire parler d’elle après avoir remporté la palme lors du concours Diapason 2012. Le groupe a remporté plus de 25 000$ en prix afin de les aider à bien démarrer leur carrière musicale, mais ils ont aussi fait la rencontre d’un des juges du concours qui a eu le coup de foudre pour eux, Dany Placard.

]

Cette belle rencontre a permis au quatuor de s’ouvrir aux suggestions de Placard qui c’est immiscé doucement dans le processus de réalisation de l’album Ain’t Too Pretty. L’auteur-compositeur et interprète ne manque pas d’expérience, il a vu rapidement comment corriger les lacunes du groupe, corriger certains passages et les convaincre d’ajouter un batteur à leur formation. Le résultat est beaucoup plus vivant et chaleureux.

Leur musique se chevauche entre un vieux folk-roots et du country-bluesy, une musique tantôt mélancolique tantôt pour prendre un verre en tapant du pied. Les harmonies de voix entre le leader Endrick (guitare) et celle de Gabrielle (percussions) est tout à fait charmant. La contrebasse et le banjo ajoutent la touche qui démarque davantage le son et la couleur du groupe. Après quelques écoutes, les pièces Old Town, Hometown, Hatching Words, Autumn ou Ain’t Too Pretty ne vous sortiront plus de la tête !

Avec les nombreux groupes émergents de ce style musical (Mumford and Sons, The Lumineers), The Great Novel arrive avec un bon timing, souhaitons qu’ils se feront entendre ou voir puisqu’ils ont beaucoup de talent et pour le reste c’est encore très prometteur.

- Desc. : Country-folk bluesy
- R.S.V.A. : Mumford and Sons, The Lumineers, The Blue Rags

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0