[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Doomsdayer’s Holiday

GRAILS

Temporary Residence

mercredi 21 janvier 2009, par Jeff Bugz

(3/5) Une famille est assassinée, une jeune fille tente d’échapper à son ravisseur qui prend étrangement plusieurs formes. Elle court sans cesse sans regarder derrière elle et son ennemi apparaît devant celle-ci, prenant aussi rapidement une autre direction. Elle s’essouffle, mais ne voit plus l’être machiavélique près d’elle, elle prend son souffle.

C’est un peu le monde imaginaire qui vous attend en écoutant les deux premières pièces de Doomsdayer’s Holiday. Un album festif si le titre en est, mais démoniaque, sombre où l’imaginaire fictif terrifiant règne. Les musiques qui en découlent sont inspirées du doom métal (métal lent et lourd), du post-rock et d’une certaine portion celtique. Le tout dans un enrobage glauque instrumental, espiègle, où la toile sonore domine sur votre esprit. Les musiciens sont talentueux, cela même si parfois, ils ne jouent pas, puisque les sons réverbérants de leurs instruments sont suffisants pour faire parler leur musique. On retrouve aussi un peu de musique progressive, dont des solos de guitares, un peu trop techniques pour le style, qui peuvent vous arriver subtilement dans une oreille. Grails joue dans les plates bandes du démon et la popularité du doom métal et du black métal les aidera à gagner de plus en plus de respect et de public. Je choisirais Grails sans aucun doute pour réaliser la trame sonore d’un vrai film terrifiant, d’un vrai suspense puisque le groupe n’hésite pas à divaguer dans une direction ou une autre, passant de quasi jolis flûte, violon et piano, pour finalement faire gronder leurs instruments dans le chaos le plus total.

Grails est un groupe qui varie régulièrement sa sauce tout en gardant les mêmes ingrédients de base. Doomsdayer’s Holiday est un album surprenant pour les audiophiles patients et bons dans la réalisation de scénarios imaginaires.

- Desc. : Post-rock métallique expérimental
- R.S.V.A. : Jesu, Don Caballero, Sleep

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0