[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > G > GOOD RIDDANCE

My Republic

GOOD RIDDANCE

(Fat Wreck Chords)

vendredi 24 novembre 2006, par Alexis Charlebois-Laurin

Après la sortie de Bound by ties of blood and affection en 2003, l’avenir de Good Riddance était pour le moins incertain. Le groupe n’était, de façon évidente, plus la priorité des membres. Russ était occupé à monter Only Crime, Luke à monter Outlie avec Sean Sellers qui est maintenant, pour le plus grand plaisir de tous, de retour aux « drums » avec Good Riddance, et Chuck avait une carrière professionnelle qui semblait occuper pas mal de son temps. Aujourd’hui, les choses n’ont pas vraiment changé puisqu’Only Crime fera paraître un nouvel album en janvier 2007 et qu’Outlie travaille sur son deuxième disque. Puis, leur horaire de tournée est beaucoup moins chargé qu’avant, c’est clair. Mais on dirait bien qu’on ne fait pas mourir un groupe de l’importance de Good Riddance aussi facilement. La formation de Santa Cruz en Californie en est à plus de dix ans de carrière musicale et à son septième album. On ne se fera pas croire qu’il s’agit ici de l’album le plus extraordinaire de Good Riddance. Malgré ça, le contenu reste très pertinent et agréable à écouter. La formation aura influencé tellement de groupes qui sont aujourd’hui à l’avant-scène de la scène punk rock, commerciale ou non. On n’a qu’à penser à Strike Anywhere, Rise Against, Anti-Flag, Comeback Kid et nombre d’autres. Ici, Good Riddance nous présente certaines des chansons les plus « catchy » qu’ils auront écrites avec des refrains très accrocheurs dignes des belles années de Bad Religion. Sérieusement, Good Riddance est dans le portrait du punk rock depuis tellement longtemps que vous savez déjà ce que vous pensez du son de ce groupe. Puis, si ce n’est pas le cas et que vous vous intéressez à ce genre musical, et bien, gâtez-vous avec Ballads from the revolution ou tout autre album. GR ne nous propose pas son matériel le plus agressif et il n’est pas au sommet de son art, mais il demeure qu’il aura toujours sa touche unique qu’aucun autre groupe ne pourra imiter. Il n’y a même pas place à débat là-dessus. Le futur de la formation est incertain, même les membres ne sont pas trop certains de ce qui adviendra de Good Riddance. Alors, aussi bien profiter de tout ce qu’ils nous donnent à partir de maintenant. Rendons à César ce qui revient à César. ACL

- Desc. : Punk rock/hardcore mélodique
- R.S.V.A. : Comeback Kid, NOFX, Avail

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0