[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > G > GONZALES, CHILLY

Solo Piano II

GONZALES, CHILLY

Arts & Crafts

lundi 27 août 2012, par Nicolas Pelletier

(4/5) Jason Beck – alias Chilly Gonzales – s’est enfin laissé convaincre de publier un second volume de compositions instrumentales au piano, comme il l’avait fait en 2004 avec le (sublime) premier volume de « Solo Piano ». Ce nouveau volume est peut-être une coche inférieure au premier, dans le ens où les mélodies présentées sont moins accrocheuses et moins aérées que les belles Gogol, Manifesto ou Paristocrats. Gonzales, en ne laissant que parler son piano, peut tomber dans le Richard Clayderman – la ligne étant bien mince entre l’instrumental et la muzak…

Il faut admettre que ce génie de la musique, diplôme classique en main en plus de succès majeurs derrière ceux de Feist dont il est l’éminence grise, n’avait pas toujours épaté avec ses autres albums solos, parus entre ces deux « Solo Piano ». Il y jouait beaucoup plus la carte de l’humour que celle de la mélodie, un peu à l’image de ses concerts où il personnifie davantage le savant fou que le musicien sérieux (tout en exécutant une musique impeccable !). Certes, on rit de bon cœur devant ses clowneries sans limites (encore plus sur scène, où il est déchaîné !), mais sachant à quel point l’homme est un artiste très doué, ça fait parfois mal de le voir déconner autant.

Bref, ce second volume est peut-être moins un coup de foudre évident, comme l’avait été le premier, mais il demeure un excellent disque de musique douce et intelligente. Les compositions présentées ici sont un peu plus ornées de fioritures, de petits écarts (Epigram in E) et jouées plus rapidement (Othello) que la plupart des morceaux du premier recueil, ce qui, à mon goût, est moins intéressant parce que moins aérien, moins proche de ce qu’Érik Satie pouvait faire au début de sa brillante carrière, ce qui persiste être une référence difficilement atteignable.

- Desc. : Piano solo
- R.S.V.A. : Sylvain Chauveau, Goldmund, Erik Satie

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0