[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > G > GHOST IS DANCING, THE

Battles On

GHOST IS DANCING, THE

Sonic Unyon

vendredi 16 octobre 2009, par Jean-François Rioux

(1.5/5) Le groupe torontois The Ghost Is Dancing s’est trouvé une niche chez le label et distributeur de Hamilton Sonic Unyon. La compagnie de disque n’hésite pas à faire des sorties très différentes ayant récemment lancé le plus récent Voivod !

TGID signifie un retour à l’indie rock pour l’étiquette canadienne, un retour à la source. Malgré tout, Battles On est un album sans surprises, sans âme et ce, malgré le talent des musiciens qui semblent véritablement capables d’écrire des hits. Le croisement entre les Vulgaires Machins, Stellastarr et Simple Plan n’est pas très réussi et le tout sonne ado. Le problème est que les ados n’aimeront pas ca !

Le petit rock alternatif de Ghost Is Dancing est joyeux. Il sonne comme des références du passé, parfois dépassées. Certains morceaux ont des moments épic où on y entend même un peu plus d’émotions. Le chant gars/fille est ennuyant et la voix masculine n’a aucun charisme. À vrai dire, le problème principal du groupe est le chant qui empêche le groupe de se démarquer davantage. En effet, le chant répétitif nous plonge dans un ennui mortel qui ne donne pas envie de passer à travers l’album Battles On.

Battles On : un combat contre le sommeil pour écouter un album qui ne marchera pas et qui sombrera dans l’oubli. C’est triste à dire puisqu’on sent que cette formation ou encore ses musiciens ont beaucoup de potentiel.

- Desc. : Indie pop
- R.S.V.A. : The New Grand, Shallow, The Delgados

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0