[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > G > GEORGIE JAMES

Places

GEORGIE JAMES

(Saddle Creek)

lundi 14 juillet 2008, par Nicolas Pelletier

(4/5) Georgie James est en fait le nom d’un groupe, composé du multi-instrumentiste John Davis (jadis batteur de Q and Not U), l’auteure-compositrice Laura Burhenn, Andrew Black (ex The Explosion), et Michael Cotterman (un ancien des Loved Ones et de Kid Dynamite).

Ils sont basés à Washington D.C. Davis et Burhenn s’échangent le micro à tour de rôle, comme le faisaient les Delgados, Loud Family ou Stereolab. Et le résultat est des plus charmants. Les deux ont des voix puissantes, de caractère et l’alternance des styles est rafraîchissante. On passe d’une pop forte (l’ironique Cake Parade à des textes intenses (Look me up), mais toujours dans un format pop archi-accrocheur (Need Your Needs). Les styles de Davis et Burhenn sont à la fois différents et complémentaires.

Lorsqu’ils marient leurs efforts vocaux pour supporter celui ou celle qui prend les devants, c’est l’union parfaite (Places). Sur ce premier album, Georgie James ne font rien qui brise des records d’originalité (on reste dans le format traditionnel pop en 3 minutes 30), mais leur rock pop est parfait : pas trop sucré, pas trop cérébral, plein de soleil mais aussi de mordant, pas trop sexy, mais toujours charmant. Plusieurs de leurs airs viendront vous hanter tellement ils s’accrocheront à vos neurones (More Lights). Vraiment très bien !

- Desc. : Happy rock pop
- R.S.V.A. : Loud Family, Delgados, Fiona Apple

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0