[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > G > GANG GANG DANCE

Eye Contact

GANG GANG DANCE

4AD

dimanche 11 septembre 2011, par Olivier Boivin

(3/5) Définitivement plongé dans un monde de science-fiction, Eye Contact, 5e album de la formation new-yorkaise Gang Gang Dance, se veut des plus éclectiques à ce jour. J’aimais déjà Gang Gang Dance sur leur album God’s Money avec quelques pièces (Egowar notamment) que je trouvais minutieusement travaillées et efficaces. On est complètement déstabilisé à la première écoute. C’est le genre d’album qui demande beaucoup d’attention et il est recommandable de l’écouter seul dans un moment de détente. Sa force principale est sa puissance créative. On sent qu’ils ont poussé la coche de l’exploration, de l’ouverture de la conscience. Malgré ce qu’on peut entendre au début de l’album, plusieurs passages restent sombres ou voir même mélancoliques.

L’introduction se veut exotique (pour ne pas dire extra-terrestre) par son traitement expérimental poussé aux extrêmes, sans être pour autant chaotique ou chargé. On reste dans un certain degré de minimalisme et d’harmonie, nous transportant dans une dimension d’une nouvelle galaxie. Les sons sont fascinants et nouveaux. C’est le mélange entre l’univers de Tron, d’Animatrix et d’Ulrich Schnauss, sans oublier une touche asiatique assumée à la Caroline. La voix est des plus aigues sans toutefois irriter et la chanteuse n’a rien d’asiatique mais à l’écoute, on jurerait qu’elle provient du cœur de la Chine. On y entend en général une complainte légère et constante, ce qui peut énerver certains, mais cela permet une ouverture créative immense.

On a de bonnes chances d’aimer si on apprécie d’avance les envolées d’exaltation, la liberté d’expression et la musique futuriste et d’avant-garde. Les sons de synthé sont bien sélectionnés, variés et font penser à un cirque, peut-être même au Cirque du Soleil surtout sur Adult Goth, la 3e pièce. Ne manque plus que les cracheurs de feu et les funambules !

- Desc. : Prog-rock expérimental
- R.S.V.A. : Sun City Girls, Yoko Ono, Brian Eno

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0