[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > G > DAVE GAHAN

Hourglass

DAVE GAHAN

(EMI/Mute)

mercredi 4 juin 2008, par Jean-François Rioux

(2,5/5) Le plus récent album solo du chanteur de Depeche Mode, Dave Gahan, peut prendre de nombreuses écoutes avant d’être bien apprécié par un amateur de la vieille époque. Les sons beaucoup plus modernes et pratiquement plus sombres d’aujourd’hui changent de l’époque d’avant Violator. Les textes et mélodies de Gahan entrent dans votre tête après quelques écoutes, ils se fraient un chemin dans vos sens et vous suivez habillement le rythme des doigts ou du pied. L’album est sombre, les compositions comportent certaines complexités, que ce soit par les arrangements électroniques ou classiques qui s’y retrouvent. Gahan gagne en assurance d’album en album et son écriture ne cesse de s’améliorer, on le retrouve également beaucoup plus dans l’écriture des pièces de Depeche Mode qu’auparavant. Deeper & Deeper, qui est l’une des bonnes pièces de l’album possède un rythme un peu plus endiablé, qui joue pratiquement dans les plates-bandes de Marilyn Manson. La pièce d’intro Saw Something, pour sa part, est l’une des plus belles pour ses mélodies, où le chant de Gahan se rapproche un peu plus des Enjoy the Silence ou Personal Jesus. Malgré tout, l’album est inégal. Même si l’on apprécie la plupart des chansons, il se retrouvera vite dans la bibliothèque à attendre sa prochaine écoute.
- Desc. : Pop sombre électronique
- R.S.V.A. : Depeche Mode, David Bowie, Billy Corgan

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0