[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > F > LIAM FINN

I’ll be Lightening

LIAM FINN

Yep Roc

mardi 9 septembre 2008, par Nicolas Pelletier

(4/5) On vous parle aujourd’hui de Liam Finn, même si son album, son premier en solo, est sorti en Amérique en janvier 2008, puisque plusieurs l’ont (re)découvert il y a quelques semaines alors qu’il assurait la première partie du concert d’Eddie Vedder, célèbre leader de Pearl Jam qui tourne ces temps-ci en solo en sol nord-américain.

Liam est le fils aîné de Neil Finn, l’un des musiciens les plus respectés de Nouvelle-Zélande et dont les groupes Split Enz et Crowded House ont connu des succès critiques et populaires importants durant les années 80. Liam, né en 1983, travaille surtout en tant que multi-instrumentiste solo, « loopant » lui-même ses séquences musicales pour construire ses chansons, comme Joseph Arthur le fait régulièrement. Il y a peut-être une touche d’Arthur dans ce que fait Liam Finn (Lead Balloon, plus rock que les autres), mais sa musique est beaucoup plus douce et pop que celle du New-Yorkais (Better to Be).

Sans être trop bonbon, la pop de Liam Finn s’apparente à celle de Matthew Sweet, et peut-être aussi de Daniel Bélanger. Comme chez ces deux autres auteurs-compositeurs-interprètes, le talent mélodique est évident, mais en même temps assez développé pour ne pas tomber dans la facilité. Sa musique est marquée par de très douces mélodies (Fire in Your Belly) où l’on sent parfois une poésie trahissant sa jeunesse. La musique étant très variée et de bon calibre, on passe tout de même du très bon temps en compagnie de Liam Finn. NP

- Desc. : Upbeat pop rock
- R.S.V.A. : Matthew Sweet, Gus, Joseph Arthur

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0