[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > F > LARS FREDERIKSEN AND THE BASTARDS

Viking

LARS FREDERIKSEN AND THE BASTARDS

Hellcat

lundi 28 février 2005, par Alexis Charlebois-Laurin

À quoi peut-on s’attendre d’un album qui a été écrit en quasi-totalité par Lars Frederiksen et Tim Armstrong ? Et oui ! Ça ressemble beaucoup à Rancid. Mais Lars Frederiksen nous fait aussi découvrir son côté mauvais garçon avec ses chansons où il nous parle de ses amis « bikers », de fusils et de l’argent qu’il a dépensé pour se payer de la cocaïne et des belles femmes pour lui tenir compagnie l’instant d’une nuit. Dans l’ensemble, c’est du bon punk rock sale et rapide. Mais on connaît aussi l’influence de Joe Strummer et de The Clash sur les gars de Rancid, alors ça se retrouve évidemment sur ce disque. Viking, la balade qui termine l’album, ressemble beaucoup à ce que nous proposait Streetcore, le dernier album de Joe Strummer. Notons la participation de Tim Armstrong aux vocales sur la pièce My life to live ainsi que celles de Skinhead Rob du groupe Transplants sur Switchblade dans laquelle ils font leurs « bad boys » et nous disent : « I don’t go anywhere without my crew, I don’t go anywhere without my weapons ». Lars Frederiksen est vraiment un vieux routier de la scène punk et avec cet album, il nous raconte un peu ce qui l’a amené à vivre et connaître sa vie de punk rock « star ».

- Desc. : Punk rock
- R.S.V.A. : Joe Strummer/The Clash, Rancid, Transplants

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0