[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > F > FUTURE ISLANDS

In Evening Air

FUTURE ISLANDS

Thrill Jockey

mardi 3 août 2010, par Éric Dumais

(3/5) Le voici enfin : In Evening Air, le nouvel opus de la formation Future Islands, paru seulement quelques semaines après la sortie de leur EP In The Fall en mars dernier. Décidément, les artistes américains nous avaient bien préparés, puisque la meilleure pièce du maxi, Tin Man, continue toujours de briller au centre de ce nouvel effort. C’est donc sans trop de surprises que j’ai dégusté avec une certaine avidité les dernières miettes de leur plus récent travail.

In Evening Air n’est certes pas un opus qui réinvente la roue, mais il faut avouer qu’il se faufile assez bien parmi la masse d’albums du même style. Assez électro-pop, sans trop tomber dans les clichés, les pièces post-wave s’écoulent avec fluidité sur cet album peut-être un peu trop court (36 minutes toutes mouillées). Lorsque Tin Man démarre, avec son tintamarre de notes aigües comme des clochettes, nos sens (sauf l’ouïe) cessent de fonctionner et écoutent en silence la beauté indéniable de la mélodie. Sans aucun doute leur meilleure pièce à vie, Tin Man n’enlève quand même rien à l’esthétisme de la magnifique An Apology, la composition suivante, sur laquelle le chanteur de la formation s’époumone à en avoir le souffle court. Sinon, les autres pièces de l’album présentent de belles variations, sans jamais dévoiler un potentiel extraordinaire. Si vous avez apprécié Wave Like Home (2008), leur opus précédent, vous serez sans doute content d’apprendre qu’ils évoluent sur la même longueur d’onde.

- Desc. : Post-wave
- R.S.V.A. : Billy Idol, White Rose Movement, Deastro

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0