[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > F > FUTURE FROM THE LEFT

Travels With Myself And Another

FUTURE FROM THE LEFT

4AD

jeudi 8 octobre 2009, par Nicolas Quéry

(3/5) Un mot pour décrire cette jeune formation de Cardiff, au Royaume-Uni : ÉNERGIQUE. Décidément, Future From the Left ne veut pas nous faire reprendre notre souffle tout au long des 35 minutes de la durée du disque. Rectification politique et sexualité sont les sujets prédominants dans le monde chaotique toujours teinté d’une touche d’humour noir de ce groupe qui peut rappeler beaucoup de formations punk-rock et hardcore du passé.

L’orchestration sobre et bien dosée nous transporte dans cet univers où le vacarme est roi. Les guitares sont tranchantes comme si les membres jouaient sur les incisives d’un requin. La basse rehaussée de fuzz est si agréable pour les tympans. La rythmique, quant à elle, est toujours puissante et au rendez-vous. Une des meilleures pièces de la platine est sans aucun doute The Hope That House Built sur laquelle on a l’impression de retrouver Nick Cave avec ses Bad Seeds. Les voix aussi sont très efficaces, surtout dans les pièces où les membres du groupe semblent se répondent mutuellement. Par contre, quelques pièces peuvent être parfois redondantes, ce qui apporte quelques petits défauts à ce deuxième effort.

Il est facile d’apprécier Future From The Left sur lequel l’adrénaline semble être le mot d’ordre pour dénoncer les choses.

- Desc. : Punk-Rock/Hardcore
- R .S.V.A : Husker Du, Black Flag, Nick Cave and the Bad Seeds

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0