[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > F > FRIGHTENED RABBIT

The Winter Of Mixed Drinks

FRIGHTENED RABBIT

Fat Cat

dimanche 16 mai 2010, par Éric Dumais

(4/5) Paru le 9 mars 2010 sur l’étiquette britannique FatCat Records, The Winter Of Mixed Drinks est le troisième opus de la formation irlandaise Frightened Rabbit. Le quatuor sera de passage à Montréal le 3 mai prochain, en compagnie de Maps & Atlases, pour offrir à leurs fans montréalais leurs nouvelles compositions, en plus d’interpréter les meilleurs succès de leurs précédents albums.

Frightened Rabbit est composé de Scott Hutchison (chant, guitare), Billy Kennedy (guitare, basse, clavier et « backing vocals »), Grant Hutchison (batterie, percussions, « backing vocals ») et Andy Monaghan (guitare additionnelle, clavier et « backing vocals »). Ces jeunes musiciens originaires de Selkirk, en Irlande, ont déjà à leur actif deux opus qui ressemblent fortement à leur dernier effort, en peut-être moins accessibles. Il faut avouer que les Frightened Rabbit excellent dans le rock indé à saveur folk et, avouons-le, il serait vraiment dommage de les voir quitter un genre qu’ils maîtrisent si bien. Mais ne vous inquiétez pas, The Winter Of Mixed Drinks demeure, sans être pour autant une copie conforme de leurs premiers efforts Sing The Greys (2006) et The Midnight Organ Fight (2008), une continuité juste et réellement appréciable.

Ce troisième album a été produit encore une fois par le talentueux Peter Katis, un producteur que l’on connaît notamment grâce à son excellent travail sur des albums aussi connus que ceux des Spoon, Interpol, The Twilight Sad et The Von Bondies. Les Frightened Rabbit ont donc été, pour la réalisation de cet album, entre de très bonnes mains et il faut avouer que le résultat est assez incroyable. Dès les premières notes de clavier avec la chanson Things, la voix sublime de Scott Hutchison emplit nos tympans d’un timbre monotone mais émotif, en même temps que la mélodie électronique qui nous prépare à un monde de sentiments contradictoires. Très rapidement, s’enchaînent des mélodies qui s’assemblent et s’opposent à la fois, en raison de leur similarité, mais aussi à cause de leurs qualités intrinsèques et diversifiées. Ce troisième opus contient des succès qui valent franchement le détour, croyez-moi. Après Things, n’oubliez pas de jeter un coup d’œil sur l’excellente Swim Until You Can’t See Land, l’étonnante The Loneliness And The Scream et l’inoubliable The Wrestle.

Amateurs de rock indé à saveur folk, cet opus est pour vous !

- Desc. : Rock indie, folk
- R.S.V.A. : The Frames, Broken Records, The Shins

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0