[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > F > FRÈRES GOYETTE, LES

Fidèles, tenaces et frères

FRÈRES GOYETTE, LES

Grosse Boîte

vendredi 25 octobre 2013, par Jeff Bugz

(4/5) Ces joyeux lurons ne sont pas les plus faciles à cerner, puisque ils se cachent sous des personnages et pseudonymes, leur textes et chansons proviennent de ces étranges créatures pris quelque part dans un espace temps près des années 70-80 ou perdus dans les lointaines contrées québécoise rurales loin des technologies. Un accent québécois fort qui me rappelle celui de mon oncle Marcel.

Certaines lignes vous feront rire, parfois on frôle même les Perronismes. Tandis qu’à certain moment les Goyette nous touchent avec de belles lignes et une naïveté simpliste. Malgré quelques petits sketches ici et là, ce n’est pas le groupe qui vous fera éclabousser de rire, c’est seulement fait pour vous flanquer ce sourire et cette ambiance Goyettienne.

La poésie rurale viendra vous chercher si vous leur laissez la chance de se faire entendre. Leur musique est un joyeux mélange de folk, de country et de folklore québécois, les compositions sont très bien arrangées, le tout en est surprenant. Derrière ces personnages, se cachent de foutus bon musiciens qui semblent s’amuser et Fidèle, tenaces et frères transpirent le gros fun. Malgré tout, rien n’empêche Mario et sa bande d’avoir plusieurs moments mélancoliques tout au long de l’album.

Plusieurs morceaux sortent bien du lot, que ce soit Métal au versant nord, Laurie (reprise de Daniel Johnston) ou Morning man (avec sa phrase bien placée "Place l’aiguille fa chanter le vinyl, par temps couvert on m’entend jusqu’en ville").

On embarque ou pas dans les Goyette, c’est difficile de faire comprendre que ce n’est pas un groupe de « joke » mais qu’il n’y a absolument rien de sérieux sous le capot ! Pénétrez le monde des Goyette, n’ayez crainte vous en sortirez vivants.

- Desc. : Folk-country québécois
- R.S.V.A. : Les Trois Accords, Les Violents Cachalots, Lisa LeBlanc

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0