[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > F > FOXHOLE

We The Wintering Tree

FOXHOLE

Burnt Toast

mercredi 5 août 2009, par Nicolas Pelletier

(3/5) La force de Foxhole se trouve dans leur capacité à s’exprimer tant dans un style tout en beauté, calme et jazzé (A Series of Springs and Falls), qu’en format rock plus musclé, presqu’à la Mogwai (The End of Dying). Largement instrumentale, la musique de ce quintet basé à Bowling Green, dans le Kentucky, est riche en riffs solides, en cuivres bien placés et en rythmes variés. Fans de Pawa Up First et Torngat, vous y prendrez votre pied assurément.

Le seul handicap de Foxhole, et c’est un point assez courant dans la musique rock instrumentale, est l’absence de mélodies fortes, capables de « transporter » l’auditeur dans un état d’appréciation plus grandiose que la somme des notes jouées. « We The Wintering Tree » s’écoute très bien, mais comme il s’agit d’une série d’ambiances successives, si bonnes soient-elles, on en sort avec la bizarre impression de n’avoir plus ou moins rien retenu de l’expérience Foxhole. Qu’avons-nous écouté, au fait ? Impossible de fredonner un air parmi ceux qu’on a entendus pendant la dernière heure, mais pourtant, on s’est laissés emporter avec un certain plaisir par les vagues successives. La basse de Dead Rimes est définitivement intéressante, les guitares le sont souvent aussi, tout au long du disque (dont sur Spectacle, l’une des rares chantées). Il ne leur manque que ce petit « quelque chose », cette étincelle qui les élèverait dans la catégorie supérieure.

Soulignons en terminant que Foxhole semblent à l’aise tant dans la sensibilité que le muscle et que ses membres ont créé cet album dans l’amour du Christ et en réponse à sa Beauté. Leur musique a été écrite et enregistrée en grande partie dans le sanctuaire du Westminster Bible Church, entre décembre 2003 et mars 2004. Le disque est sorti à la fin de 2007 sur étiquette Burnt Toast Vinyl. La pochette, en carton embossé, est très « class ».

- Desc. : Post rock
- R.S.V.A. : Do Make Say Think, Six Parts Seven, June of 44

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0