[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > F > FOSTER THE PEOPLE

Torches

FOSTER THE PEOPLE

Columbia/Sony

lundi 23 avril 2012, par Nicolas Pelletier

(1.5/5) Voilà un album qui débute bien mais qui se termine en queue de poisson. Après trois bons titres qui rappellent l’énergie accrocheuse de Peter, Bjorn and John ou même Metric, les sept autres s’écrasent dans une pop facile mais fort peu mémorable.

Est-ce sept chansons de "remplissage" pour permettre aux trois tubes d’être rapidement lancés ? Est-ce que les trois gars de Los Angeles ont perdu l’inspiration en cours de route ? Toujours est-il que plus des deux tiers de leur premier album aurait pu rester dans le tiroir des "unreleased tracks" qu’on s’en serait tous bien portés. Les trois chansons, sorties sur un EP ou simplement en single, auraient permis d’attirer l’attention sur le talent de Mark Foster (chant, claviers, piano, synthés, guitare, programmation, percussions), Mark Pontius (batterie et percussions) et Cubbie Fink (basse et choeurs).

Parce qu’il y a certainement du talent ! Helena Beats est un habile montage de rythmes entraînants très 1980 sur lesquels une jeune voix charme. On se rappelle Supergrass et Simian, dans une version un peu plus pop. Pumped Up Kicks – qui a atteint le #1 du Billboard’s Alternative Songs chart - contient plusieurs couches de bidouillages qui titillent l’oreille avant que la voix disto n’embarque. Le refrain archi-efficace est dans la veine des Peter, Bjork & John : pop sans être bonbon. Finalement, Call It What You Want a un groove électro qui fait taper du pied, mené par quelques accords de piano bien placés. Mais hormis ces trois morceaux, le reste de l’album est sans intérêt.

Pour la petite histoire, le leader Mark Foster avait d’abord nommé son groupe “Foster & the People” mais la plupart des gens comprenaient “Foster the People”, ce qui signifie « Favoriser le peuple », une idée que Mark aimait bien.

- Desc. : Pop
- R.S.V.A. : Peter, Bjorn & John, Broken Social Scene, Metric

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0