[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > F > FIFTYWATTHEAD

Volume One

FIFTYWATTHEAD

indépendant

avril 2003, par Nicolas Pelletier

Aspirants au trône du band le plus lourd du pays, attachez vos tuques ! Ces gars du sud de l’Ontario prennent leur heavy au sérieux : riffs guitarisés à la Black Sabbath/Ozzy, lourdeur à la Tool ou même Lard, une puissance rythmique certaine mais qui n’est pas due à sa vitesse, ne tombant pas dans le piège comme trop de bands heavy. Fiftywatthead donne plutôt l’impression de mettre en musique le pas d’un géant : grandiose, puissant, résonnant et assez lent (pour le genre musical). Si ce n’était de la voix « mal de gorge » carrément insupportable du chanteur guitariste Jason Drummond, il y aurait eu des chances que j’aime un peu plus ce « Volume One ». Les guitares hérissantes souvent dignes des plus agressifs moments de Fugazi, la basse fuzzée bien en avant-plan et les rythmes hypnotiques du batteur Kevin Patrick sont forts et originaux. Abrégeons les souffrances du chanteur, et les choses iront bien mieux pour ce puissant band. Dommage, parce que leur belle pochette rouge vin montrait une belle diversité pour un band de ce style. NP
- Desc. : heavy rock
- R.S.V.A. : Tool, Zen Guerilla, Lard

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0